Bilan des vendanges 2017

Longtemps nous nous souviendrons du millésime 2017 !

Premiers raisins coupés le 24 août soit quinze jours plus tôt que d’habitude. Ça n’est pas forcément gênant, l’équipe de vendangeurs est toujours à l’heure au rendez-vous et nous avions anticipé la préparation de la cave.
Screen Shot 09-27-17 at 03.53 PM
Ce qui a été plus problématique c’est le rendement général. Des températures plus élevées de février à mars, un refroidissement brutal au début du printemps puis pas une goutte de pluie depuis le mois de mai et des grosses chaleurs tout l’été. Pour ceux qui savent ce qu’est la coulure, cette année fut une triste référence. En bref, la plus petite récolte depuis 1945.

Du côté des bonnes nouvelles, nous avons évité le gel, les inondations et la grêle, qui ont durement frappé certains vignobles français, souvent géographiquement très proches. La qualité aussi, les petits rendements entraînent souvent de bonnes concentrations et ça sera le cas sur ce millésime 2017. De plus, les raisins sont arrivés dans un état sanitaire quasi parfait et une maturité très satisfaisante, grâce à une météo très clémente tout au long de la récolte.

Maintenant que la vendange est en cuves, il nous reste encore un peu de travail en cave pour en tirer le meilleur. Verdict fin janvier pour les premières cuvées !

20170916_131113

Le traditionnel repas de fin de vendanges

A voir le petit documentaire sur les vendanges au domaine par TV SUD ici. Merci à Christophe Chay de s’être levé tôt pour nous filmer.

Pour plus de photos et quelques vidéos, retrouvez-nous sur instagram : instagram.com/domromarins/

Publicités

Vendanges 2015

Vendanges

Après un hiver pluvieux, un printemps bien arrosé jusqu’en juin et un été bien chaud et sec, nous avons pu démarrer la récolte au tout début du mois, soit légèrement plus tôt qu’à l’accoutumée.

Le terroir de Domazan a abordé la période estivale avec des réserves hydriques importantes. Grâce aux pluies du mois de juin, la vigne a bien supporté les fortes températures de l’été et l’absence de pluie. La floraison s’est déroulée dans de bonnes conditions. A quelques kilomètres près, nous avons échappé aux violents orages du mois d’août et les quelques gouttes qui sont finalement tombées ont favorisé la maturation.

Sur les premiers jours l’état sanitaire de la vendange est excellent, homogène sur la plupart des parcelles quel que soit le cépage. Les prélèvements effectués sur les vignes non récoltées confirment cette tendance.

Ce millésime 2015 s’annonce particulièrement concentré et devrait révéler de grands vins rouges.