Salon de la gastronomie de Roanne

C’est ce week-end !  Venez nous retrouver au stand 88.

Publicités

Salon du vin à Mende

Ce week-end (samedi 28 et dimanche 29) nous participerons au salon du vin à Mende (espace Georges Frêche).

Au programme, outre les producteurs venus des quatre coins du Languedoc, des ateliers d’œnologie, un concours des vins et une soirée musicale le samedi.

Au plaisir de vous y retrouver !

Salon des vins de Mende-1

Article dans le Midi-Libre hier

Journée du commerce et de l’artisanat de Provence

Ce samedi 14 octobre nous serons à Tarascon pour la Journée du commerce et de l’artisanat de Provence.

Dégustation d’une sélection de nos vins avec possibilité d’acheter sur place à prix caveau. Nous serons présents dans notre petit chalet de 10 à 18 heures, rue des Halles (à côté du magasin l’optique des halles), devant l’entrée 32.

Les organisateurs proposent aussi un défilé de mode à 14h30 et une dédicace d’Henry-Jean Servat.

A samedi !
www.tarascon.fr

Bilan des vendanges 2017

Longtemps nous nous souviendrons du millésime 2017 !

Premiers raisins coupés le 24 août soit quinze jours plus tôt que d’habitude. Ça n’est pas forcément gênant, l’équipe de vendangeurs est toujours à l’heure au rendez-vous et nous avions anticipé la préparation de la cave.
Screen Shot 09-27-17 at 03.53 PM
Ce qui a été plus problématique c’est le rendement général. Des températures plus élevées de février à mars, un refroidissement brutal au début du printemps puis pas une goutte de pluie depuis le mois de mai et des grosses chaleurs tout l’été. Pour ceux qui savent ce qu’est la coulure, cette année fut une triste référence. En bref, la plus petite récolte depuis 1945.

Du côté des bonnes nouvelles, nous avons évité le gel, les inondations et la grêle, qui ont durement frappé certains vignobles français, souvent géographiquement très proches. La qualité aussi, les petits rendements entraînent souvent de bonnes concentrations et ça sera le cas sur ce millésime 2017. De plus, les raisins sont arrivés dans un état sanitaire quasi parfait et une maturité très satisfaisante, grâce à une météo très clémente tout au long de la récolte.

Maintenant que la vendange est en cuves, il nous reste encore un peu de travail en cave pour en tirer le meilleur. Verdict fin janvier pour les premières cuvées !

20170916_131113

Le traditionnel repas de fin de vendanges

A voir le petit documentaire sur les vendanges au domaine par TV SUD ici. Merci à Christophe Chay de s’être levé tôt pour nous filmer.

Pour plus de photos et quelques vidéos, retrouvez-nous sur instagram : instagram.com/domromarins/

Rentrée littéraire

Pour la rentrée littéraire le domaine des Romarins vous propose la lecture des ouvrages suivants et vous présente quelques bonnes feuilles.guide-hachette-2018

Guide Hachette 2018 : Côtes du Rhône 2016 – 2 étoiles
Ce 2016 est épatant, d’un beau grenat soutenu et concentré, ouvert sur les fruits rouges teintés d’une touche d’agrumes et de cuir. En bouche, c’est du velours, le tanin est fin et soyeux, le fruité bien mûr et intense et la finale longue et réglissée

Decanter wine reviews – May 2017 : Signargues 2015 – 93/100
Broad, deep nose. Very genuine, full of herbes de Provence: a grounded wine of passion. Great value too. John Livingstone-Learmonth.

Bettane et Desseauve a aussi apprécié notre Signargues, mais le commentaire de dégustation ne sera disponible que lorsque leur site internet sera de nouveau fonctionnel.

Pour le Guide Gilbert & Gaillard 2018, ce sont deux de nos vins qui sont à l’honneur.
Le Signargues 2015 avec la note de 85/100 : Robe pourpre jeune. Nez fin, entre cassis framboise confiturés et note épicée. Bouche structurée, friande, qui possède une expression fruitée saine et gourmande, entre épices et fruits. Une cuvée équilibrée, bâtie pour plaire au plus grand nombre
Le Côtes du Rhône 2016 avec 84/100 : Robe pourpre violine. Nez capiteux, très floral sur fond de petits fruits rouges et noirs. Bouche gourmande, croquante de fruits frais accompagnés en finale d’une touche épicée. Un style généreux, accessible à tous. Une entrecôte au menu.

Ouvrages à découvrir chez tous les bons libraires.

Côte-Rôtie : Domaine Clusel-Roch

Logo Clusel Roch

Guillaume CLUSEL dirige une propriété couvrant désormais trois aires d’appellation : Côte-Rôtie, Condrieu et les Coteaux du Lyonnais. Bien qu’il assume la responsabilité de la quasi-totalité de l’exploitation il reste aidé par ses parents, Brigitte et Gilbert, qui l’ont précédé sur le domaine.

Dans la sélection du caveau du Domaine des Romarins, nous avons choisi d’intégrer – depuis plusieurs années déjà – sa cuvée Côtie Rôtie « Classique », l’un des meilleurs rapports qualité/prix de l’appellation. Sachant que la Côtie-Rôtie est régulièrement classée parmi les meilleures appellations de vins rouges du monde, ça n’est pas peu dire !

Pour ce 2014, Guillaume a choisi une vinification à l’ancienne, sans éraflage, avec pigeage et quinze jours de macération. Puis dix-huit mois d’élevage en fût pendant lesquels la syrah s’épanouit. A découvrir sur un repas de fête ou un dimanche gastronomique.

www.domaine-clusel-roch.fr

Article Gilbert & Gaillard

Screen Shot 08-09-17 at 05.36 PM

Leur arrière-grand-père, paysan en polyculture (cerises…) avait franchi le pas en décidant de se consacrer uniquement à la vigne. Dans cette région de la Vallée du Rhône (À Domazan dans le Gard), beaucoup faisaient alors ainsi. Transmis au grand-père, puis au père, le domaine avait ensuite échu à Xavier, l’ainé de la famille Fabre. Il s’y était donc préparé. Benoit, le frère cadet, avait choisi de se tourner vers l’informatique, mais le destin en décida autrement et les deux frères âgés respectivement de 40 et 36 ans gèrent désormais ensemble l’exploitation.

À la tête d’une trentaine d’hectares ils produisent un délicieux Côtes du Rhône-villages Signargues, deux Côtes du Rhône d’appellation régionale, et du vin de pays du Gard en blanc et en rosé. Xavier se charge de la vigne, tous deux cogèrent le chai, et Benoit remplit les tâches administratives et commerciales.

Tandis que leur grand-père vendait toute sa production au négoce (« Domaine des Romarins » était d’ailleurs la marque que celui-ci utilisait), eux élèvent et embouteillent directement près de la moitié de leurs vins, généralement ceux issus des meilleurs jus. Xavier et Benoît, conscients de l’impact éventuel de la viticulture sur la nature, ont aussi emmené leur exploitation vers l’agriculture raisonnée, avec une certification HVE de niveau 3. Par ailleurs, en limitant les rendements (30 à 40 hectolitres par hectare pour le Côtes du Rhône village), ils obtiennent des vins plus concentrés et aussi plus digestes. Mais il ne faut pas non plus trop brusquer une clientèle parfois attachée aux traditions. Ainsi, sur certains vins, ils conservent volontairement des étiquettes classiques. Progressivement toutefois ils inventent aussi de nouvelles cuvées comme ce Côtes du Rhône provenant uniquement de parcelles de Carignan âgés d’une quarantaine d’années, à goûter prochainement.

Légende photo :

Le tandem des frères Fabre : Xavier (le barbu) est aux champs, Benoit à la cave.
Source fr.gilbertgaillard.com/domaine-des-romarins-deux-freres-a-l-unisson

Gardiane de taureau

Plat traditionnel de la Camargue, la gardiane de taureau est un classique de nos tables. En voici donc une petite recette pour les gourmands.

La veille, faire mariner trois tranches de taureau (de Camargue AOP si possible) bien épaisses dans un mélange d’huile d’olive, de poivre, clous de girofle, ail, oignon, thym et laurier.
Dans une marmite en fonte, disposer un peu de couenne de porc, une tranche de taureau, de l’oignon et de l’ail effilés, des carottes coupées en rondelles, d’un filet d’anchois et du persil en branche. Saler, poivrer puis faire deux autres couches à l’identique puis recouvrir avec des écorces d’orange séchées, clous de girofle, thym et laurier et arroser de six bons verres de bon vin rouge (du Gard IGP ou du Rhône AOP selon votre goût).
Fermer la marmite et enfourner pendant cinq heures à basse température.

Laisser reposer quelques minutes, décorer de quelques olives noires, avant de servir directement depuis la marmite.
Accompagner de riz (de Camargue AOP obligatoire), blanc voire plutôt complet et bien sûr de vin rouge. Nous vous conseillons notre Signargues !
gardiane-taureau-t-khn1oj
Et pour ceux qui ne se sentent pas la patience d’un cuisinier, les Délices du Scamandre à Saint Gilles, vous propose ses conserves de gardiane et estoffade de taureau de Camargue AOP. En vente toute l’année au caveau (12€ les 600g).

Ingrédients pour 6 personnes :
– 1kg de taureau à braiser
– 5 couennes de porc
– 1kg d’oignons
– 2 tête d’ail
– 1kg de carottes
– 5 branches de persil
– 3 anchois en filets
– 6 clous de girofle
– 4 feuilles de laurier
– 3 branches de thym
– 1 zeste d’écorce d’orange séché
– 1 bouteille de vin rouge (pour la préparation, en prévoir – au moins – une autre pour la dégustation)
– 500g de riz